Show MenuHide Menu

Category Archives: Projets

Promotion de la femme à Lukula – R.D du Congo

01/06/2015

Le projet présenté à la Fondation a pour objectif la promotion humaine et sociale de la femme dans le district du Bas-fleur, province du Bas-Congo .Les Filles mères  sont abandonnées à leur triste sort et croupissent dans la misère. Leur situation provoque toujours une fracture et une rupture sociales.Une grossesse hors mariage signifie l’opprobre pour ces filles et leur famille.

Femme - Bas CongoElles mènent une vie humiliante. Faute d’appui et d’accompagnement, elles perdent tout espoir de vie. Comment peuvent-elles répondre aux besoins essentiels de leurs enfants?  Situation qui les amène à avoir plus de deux enfants  de pères différents. Et cela accroît par le fait même leur misère et leur dépendance dans tous les domaines de la vie. read more …

Des mesures de sécurité – collège de Koat – Pakistan

01/06/2015

Suite à la situation politique particulièrement critique du Pakistan, et à l’attentat meurtrier contre une école à Peshawar, principale ville du nord-ouest du pays le gouvernement a demandé aux établissements  de renforcer leur système de sécurité pour protéger les enfants et le personnel, en élevant des murs, en mettant des caméras, des alarmes, des issues de secours, en augmentant le nombre des agents de sécurité, des piquets de surveillance sur les toits…

Le collège de Koat est  une cible potentielle. des mesures de sécurité doivent être prises pour la sécurité des élèves et du personnel. La peur entraîne l’abandon scolaire. read more …

De l’eau potable dans une école – Pakistan

27/01/2015

Okara – Pakistan. Une école a été ouverte et rénovée grâce aux fonds déjà de la reçus de la Fondation. Mais des problèmes techniques d’approvisionnement en  eau potable pour l’école  demeurent. La construction d’un puits s’avère indispensable ainsi que la construction d’une cantine.

150 enfants de 3 à 7 ans seraient les  bénéficiaires . Enfants chrétiens et musulmans.   Compte tenu Ecole Pakistande l’évolution rapide, les soeurs envisagent  de construire dans l’avenir une classe pour les enfants de plus de 6 ans.

Les parents et les enseignements des milieux modestes sont concernés par ce projet qui va créer  quelques emplois et permettre aux soeurs d’évoluer dans leur gestion et leur enseignement. Les quelques 20 000 chrétiens  et 50 000 musulmans  sont intéressés par l’éducation donnée dans l’école  de la Sainte-Famille.

Pouvoir fournir de l’eau potable à tous les enfants, au personnel mais aussi au voisinage améliorera les conditions d’hygiène et de santé, créera un environnement humain et religieux, social et culturel propice  aussi à la non-discrimination, à la tolérance entre les religions. Un travail sur la sauvegarde de l’environnement sera possible grâce à l’arrivée de l’eau potable.

Le projet sera conduit par 3 soeurs de la Sainte-Famille expérimentées et qualifiées, 8 enseignantes, 2 aides-enseignantes, 3 agents de sécurité, 3 hommes d’entretien compétents.

Enfant buvant de l'eau

Soutenez ce projet  par vos dons!

Promotion de la femme – Inde

27/01/2015

La région  de Ramakuppam est pauvre. Seul le travail saisonnier des récoltes fournit du travail à la population entre 3 à 5 mois par an.  Rien d’autre en dehors de cette période. D’où un manque de moyens de subsistance pour les familles.

Délégation de l'Inde

Les Soeurs de la Sainte-Famille se proposent d’initier  les femmes  à la couture, à la broderie et autres activités manuelles artisanales pendant les 6 mois afin de leur permettre  de percevoir  un revenu régulier. Ce qui leur procurera une meilleure qualité de vie et  une meilleure éducation  pour leurs enfants.

carre-broderie-inde-artisanat-traditionnel-ahmedabadLes soeurs   vont contacter les femmes qui pourraient être concernées par ce programme, décidées à se former, à apprendre. Une vingtaine seront sélectionnées et pourront assister dans les locaux du couvent, aux cours théoriques et pratiques de couture. Une formation à la gestion, à l’organisation sera également donnée.

Une enseignante qualifiée de Ramakuppam sera chargée de donner cette formation. Le coordinateur du programme organisera le déroulement  du programme et son évaluation.

Familien in Rohanda, Kalkutta. (c) 2013 Kathrin Harms

Un soutien scolaire pour un avenir – Inde

27/01/2015

Les Soeurs de la Sainte-Famille soutiennent l’accès à l’éducation des populations de Mulagalampadu dans le sud-est de l’Inde.

Elles visitent les villages, rassemblent les enfants dans les salles communales des villages suivants :

* Mulagalampadu: 2 centres avec chacun 35 enfants
* Rayanapalam: 1 centre avec 37 enfants
* Rangapuram: 1 centre avec 40 enfants
* Mudicharlla: 1 centre avec 47 enfants
* Asannagudem: 1 centre avec 49 enfants.

indeprogrammeDans chacun de ces centres,  l’électricité doit être installée,  les professeurs qualifiés rémunérés. Les classes  auront lieu  le soir de 18h à 20H. Le soutien scolaire apporté  permettra aux enfants l’accès à plus d’éducation et de développer leur personnalité.

Enfant de Chennaï

Par vos dons vous pouvez
soutenir leur éducation
car elle est leur avenir!

Un matériel médical – Inde

27/01/2015

Les Soeurs de la Sainte-Famille sont présentes dans cette région depuis 2009. Mangalamkombu est un village où résident 2000 familles: 20 % sont propriétaires, 60% appartiennent à la communauté Dalit, 20% sont natifs de la région.

Cette population n’a pas accès aux soins les plus  élémentaires. L’hôpital le plus proche est à 40 kms. La population souffre de maladies bénignes non soignées (dysenterie, diarrhées, blessures, jaunisse, piqûres d’insectes…  etc.)

Camp itinérant (2)Les femmes, les enfants et les personnes âgées sont les plus vulnérables. Les Soeurs de la Sainte-Famille ont mis en place un petit dispensaire à Mangalamkombu en 2013. Plusieurs dizaines de personnes du village et des villages voisins le fréquentent chaque jour. Ce petit centre médical manque d’appareil médicaux de base.

Les soeurs désirent aussi ouvrir, avec la collaboration d’un médecin et d’une infirmière, un camp médical itinérant pour rejoindre les 10 villages des alentours et apporter à la population une éducation à la santé, à l’hygiène, pour la sensibiliser aux maladies infectieuses .

Inde - service des personnes agées (3)Inde - service des personnes agées (4)Les soeurs visitent régulièrement les familles, les personnes isolées, identifient leurs besoins notamment ceux des femmes enceintes et des personnes âgées qui ne peuvent se déplacer.

Vous pouvez contribuer par votre don
à  l’achat  des appareils médicaux
de première nécessité!

Education de jeunes et enfants défavorisés – Lima

26/01/2015

Comas – banlieue de Lima – Pérou

Le district de Comas est au Nord de la capitale Lima. La démographie est très dynamique. 57% de la population vit dans des logements  de fortune, avec tous les problèmes  que cela engendre.

Peru_school_preventionElève - PérouLes jeunes étudiants qui soutiennent les activités paroisse sont très démunis en terme de ressources financières. Malgré leurs capacités , ils ne peuvent   préparer leur entrée  à l’université. Il leur est impossible  d’accéder à l’enseignement supérieur.

Les  soeurs de la Sainte-Famille présentes sur la paroisse , souhaitent leur offrir cette opportunité.

Le projet  est de donner la possibilité d’une préparation pré-universitaire à  4 jeunes  de la paroisse de Notre Dame de la Paix, étudiant aux centres nationaux éducatifs de la banlieue de Lima ainsi que  la prise en charge  des frais de scolarité  et de fournitures scolaires de 20 jeunes.

« L’Education est un facteur indispensable du développement
politique, social, économique et culturel de tous les peuples…
« 

Soutenez ce projet avec la Fondation!

 

 

Formation de 50 jeunes soeurs d’Asie

26/01/2015

Session de formation pour  50 jeunes soeurs de la Sainte-Famille  d’Asie suivront une session de formation afin d’acquérir des compétences pour oeuvrer dans des projets humanitaires, pour la protection de l’environnement au Sri Lanka, Inde, Pakistan, Philippines.

« Dans ce monde globalisé, nous rencontrons des personnes contraintes de vivre des situations d’exode inhumaines: marginalisés, victime de la traite, migrants, privés de leur dignité, en recherche du sens de la vie... Cette réalité nous engage à vivre nous aussi en « état d’exode », à sortir de nos zones de confort et de notre sentiment d’impuissance, pour » être avec » et offrir notre don de communion »(Chapitre Général 2014)

Soeurs  de la Sainte-Famille - IndeUnknownLa Sainte-Famille en Asie veut répondre aux besoins et contribuer de plusieurs manières  à  la promotion de la justice et de la paix, des droits humains, de la protection de l’enfance, de l’éducation des jeunes… de la sauvegarde de l’intégrité de la Création…; rejoindre les périphéries les plus pauvres et travailler étroitement avec des organismes et partenaires sociaux.

Cette session  permettra aux jeunes soeurs d’Asie d’échanger sur leurs expériences et d’améliorer leurs pratiques; d’être plus opérationnelles et compétentes en accord avec leur formation et leurs valeurs dans le champ de l’action sociale qu’elles mènent au quotidien.

La formation sera donnée au Sri Lanka  par 10 animateurs engagés dans le domaine social et les problèmes environnementaux.

Jaffna - Sri Lanka

Vous pouvez  vous aussi
soutenir ce projet de la Fondation!

Des cours du soir – Talawakelle

26/01/2015

Talawakelle – Jaffa – Sri Lanka

Talawakelle est une région de plantations de thé. La plupart des habitants y travaillent ainsi que 90 enfants du village, entre 6 et 10 ans, analphabètes.

Il y a des écoles élémentaires. Le niveau général d’éducation est très bas. 15% des enfants sont très en-dessous du niveau. Les parents souhaitent  que leurs enfants reçoivent plus d’éducation.

Les enseignants sont des soeurs enseignantes de la Sainte-Famille, un éducateur qualifié  ainsi que des laïcs associés de la Sainte-Famille qui veulent aider les enfants.  L’objectif est de développer leurs compétences linguistiques  afin d’acquérir plus d’éducation.

Enfant à l'école - JaffnaEnfants du Sri LankaLe projet consiste en un  soutien scolaire apporté  à trois groupes d’enfants, en prenant appui sur les savoirs de base mais aussi   sur la littérature, la musique…  Seronnt données deux heures de cours du soir sur 5 jours de la semaine par des personnes qualifiées et un matériel adapté.

Les cours auront lieu à l’école, dans les locaux de la communauté ainsi que dans la salle de lecture de la plantation de thé. Il y aura trois centres, 30 enfants et  deux  enseignant par centre.

Avec la Fondation Pierre Bienvenu NOAILLES,
soutenez ce projet!

 

Soutien scolaire pour des enfants – Jaffna

26/01/2015

Mulankavil  : c‘est un village de pécheurs très  pauvres. Très peu de préoccupation pour l’éducation et la scolarité des enfants; aucune  structure publique. De nombreux enfants en bas âge n’ont pas accès à l’éducation et leur développement s’en trouve dangereusement retardé.Une seule école élémentaire. Il y a 311 familles catholiques dans ce village de 1600 adultes et 468 enfants scolarisés. Le besoin  d’éducation complémentaire  est criant.

Ecole - JaffnaIl n’y a pas d’électricité, pas d’eau potable.  Les familles vivent dans le noir après 18 heures, sans lampes solaires.  L’étude  pour les enfants est impossible. Il est urgent de mettre en place des conditions favorables pour une scolarité favorable à leur avenir.

Le projet est d’apporter, durant deux ans,  un soutien scolaire et un apprentissage de l’anglais par des professeurs qualifiés.   Six heures de  cours du soir (15H30 – 20H30) seront dispensés. L’acquisition d’un  bon matériel est indispensable (livres, cahiers, chaises, tables…)

Un dossier sera élaboré pour le suivi de chaque enfant. Tout sera fait  afin de soutenir  l’implication des parents dans l’éducation de leurs enfants.

élèves sri lanka

 

Si vous voulez  participer au soutien scolaire
des enfants de Mulankavil,
faites un don à la Fondation.